Texte à méditer :   Aux vertus qu'on exige d'un domestique, votre Excellence connait-elle beaucoup de Maîtres qui fussent dignes d'être valets ?   Pierre Augustin Caron de Beaumarchais
Vous êtes ici :   LCA » Bureau International des Poids et Mesures
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
Indices et Taux
 ↑  
Nouvelles technologies
 ↑  
Entreprises
 ↑  
Transports
 ↑  
Articles et informations
 ↑  
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://lca-conseils-avocats.com/data/fr-articles.xml

Bureau International des Poids et Mesures
BIPM


Le Bureau International des Poids et Mesures a été créé en 1875 par la Convention du Mètre signée à Paris en 1875. Son siège est en région parisienne.

Cinquante-quatre états sont membres du BIPM, parmis lesquels figurent les principaux pays industrialisés.



Afrique du Sud Allemagne Argentine Australie Autriche Belgique Brésil Bulgarie Cameroun Canada Chili Chine Corée (République de) Corée (RPD de) Croatie Danemark Dominicaine (République) Égypte Espagne États-Unis Finlande France Grèce Hongrie Inde Indonésie Iran (Rép. islamique d') Irlande Israël Italie Japon Kazakhstan Kenya Malaisie Mexique Norvège Nouvelle-Zélande Pakistan Pays-Bas Pologne Portugal Roumanie Royaume-Uni Russie (Fédération de) Serbie Singapour Slovaquie Suède Suisse Tchèque (République) Thaïlande Turquie Uruguay Venezuela (Rép. boliv. du)


Organisation intergouvernementale, le BIPM est placé sous l'autorité de la Conférence générale des poids et mesures (CGPM) et la supervision du Comité international des poids et mesures (CIPM).
Vingt huit états ont le statuts d'associés à la CGPM.

La CGPM se réunit tous les quatre ans et adopte les normes résultant des travaux réalisés par le BIPM.

Le CIPM comprend 18 membres se réunit annuellement au siège de la BIPM, il assure la promotion de l'uniformité des unité de mesure dans le monde. Il discute des travaux du BIPM et des Comités consultatifs, des travaux entrepris par les différents états membres en commun et initie et coordonne les travaux des spécialiste en métrologie.

La mission du BIPM, dans le domaine de la métrologie mondiale, concerne en particulier les étalons de mesure, qui sont appelés à couvrir avec une exactitude croissante des domaines de plus en plus étendus et variés. Les actions de recherche ont abouti à la définition d'un système international d'unité.

Le BIPM a autorité pour apporter la preuve de l'équivalence entre les étalons des différents pays. Il fournit des étalonnage pour les états membres.



Le but est d'apporter des informations fiables sur l'équivalence des services de métrologie nationaux et d'offrir un fondement technique à des accords négociés dans le cadre du commerce et des règlements internationaux.

Le BIPM maintient le temps atomique international (TAI) échelle uniforme qui ne suit pas les irrégularités de la rotation de la terre et le temps universel coordonné (UTC),  C'est dans ce cadre que des secondes intercalaires sont ajoutés à l'initiative du Service International de la Rotation Terrestre et des Systèmes de Référence (IERS) afin d'éviter que l'écart ne s'accroisse sans cesse entre les deux systèmes (1 seconde a été ainsi ajoutée au 1er janvier 2009) UTC = TAI - 34 s.

Le Système international d'unités (SI) a été adopté dans sa forme actuelle par la 14ème CGPM en 1971 avec la définition de sept unités de base



m, le mètre
 
est la longueur du trajet parcouru dans le vide par la lumière pendant une durée de 1/299 792 458 de seconde

kg, le kilogramme
 
est l'unité de masse ; il est égal à la masse du prototype international du kilogramme

s, la seconde (1889)
 
est la durée de 9 192 631 770 périodes de la radiation correspondant à la transition entre les deux niveaux hyperfins de l'état fondamental de l'atome de césium 133.

A, l'ampère (1946)
 
est l'intensité d'un courant constant qui, maintenu dans deux conducteurs parallèles, rectilignes, de longueur infinie, de section circulaire négligeable et placés à une distance de 1 mètre l'un de l'autre dans le vide, produirait entre ces conducteurs une force égale à 2 x 10–7 newton par mètre de longueur.

K, le kelvin, (1954)
 
unité de température thermodynamique, est la fraction 1/273,16 de la température thermodynamique du point triple de l'eau.

cd, la candela (1954)
 
est l'intensité lumineuse, dans une direction donnée, d'une source qui émet un rayonnement monochromatique de fréquence 540 x 1012 hertz et dont l'intensité énergétique dans cette direction est 1/683 watt par stéradian.

mol, la mole (1954)
 
1. La mole est la quantité de matière d'un système contenant autant d'entités élémentaires qu'il y a d'atomes dans 0,012 kilogramme de carbone 12 ; son symbole est « mol ».
2. Lorsqu'on emploie la mole, les entités élémentaires doivent être spécifiées et peuvent être des atomes, des molécules, des ions, des électrons, d'autres particules ou des groupements spécifiés de telles particules.
 

permettant d'exprimer des unités dérivés.



 
Il s'agit d'une évolution depuis le système métrique décimal qui comprenait comme étalon le mètre et le kilogramme en 1799.
Les travaux de GAUSS et l'ajout de la seconde, lui permirent de calculer le champ magnétique terrestre (1832).
Maxwell et Thomson appliquèrent ces mesures à l'électricité (années 1860).
Ce fut le premier système adopté par la 1ère CGPM après la signature de la Convention du Mètre. (Mètre, prototype international en platine iridié toujours conservé par la BIPM, Kilogramme, objet fabriqué spécialement en platine iridié conservé au BIPM,  Seconde fraction 1/86 400 du jour solaire moyen).
Parallèlement, pour les domaines de l'électricité et du magnétisme, dans les années 1880, un système mutuellement cohérent d'unités pratiques comprenait l'ohm pour la résistance électrique, le volt pour la force électromotrice et l'ampère pour le courant électrique.
En 1901, Giorgi montra qu'il était possible de combiner les unités mécaniques du système mètre–kilogramme–seconde au système pratique d'unités électriques pour former un seul système cohérent quadri-dimensionnel en ajoutant à ces trois unités de base une quatrième unité, de nature électrique, telle que l'ampère ou l'ohm, et en rationalisant les équations utilisées en électromagnétisme.
Ces proposition furent étudiés à partir de 1921 par le BIPM et différents comités.


Les travaux menés par le BIPM permettent à chaque CGPM d'adopter des précisions en matière de mesure. (Ainsi pour la seconde en 1997 la CGPM indiqua cette définition se réfère à un atome de césium au repos, à une température de 0 K).
 

Date de création : 28/12/2015 @ 18:42
Catégorie : Organisations et institutions - Inernationales
Page lue 31062 fois

Organisations et institutions
Café Hotel Restaurant Bar Tabac Jeux
Plaisirs alimentaires et intellectuels
 ↑  
Archives
 ↑  
Recherche
Recherche
Vous êtes ici :   LCA » Bureau International des Poids et Mesures
 
 
 
06 25 21 25 76
phiche- vignette-0046-01.jpg
chevalier@lca-conseils-avocats.com
Les Conseils et Avocats Associés

34 rue de l'Ecluse 77000 Melun
Téléphone : 01 64 10 27 27 -
Télécopie : 01 64 37 35 14
Télécopie : 09 58 37 96 03

 
49 rue Henri Janin 94190 Villeneuve-Saint-Georges
Téléphone : 09 53 37 96 03 - Télécopie : 09 58 37 96 03
06 85 22 48 92
chrila02.jpg
lassieur@lca-conseils-avocats.com

 
 
Annuaires
Annuaire Net-liens Annuaire Net-liens sites de France Net-annuaire annuaire, musique Annuaire de Référencement http://www.annuaire-de-referencement.com/picts/BanAnnuaireReferencement.gif
Moteur 2 Recherche  


chercher sur stickliste
Ajouter un site
Référencement Aweblook : Votre annuaire Généraliste Annuaire des meilleurs sites
annuaire commerce-et-societe services
Organisation et évènementiel
Organisation et évènementiel
Gralon
Annuaire Gratuit http://www.zeportail.com/logo/zeportailogo.gif Annuaire-NORD-EUROPE European directory-Site-et-Blog-Nord-59 seek moteur de recherche